Le flux d’informations généré par le Web nous rend-t-il meilleur ?

Fini les conneries de Cocktails alcoolisés à l’huile de foie de morue dégustés sous le soleil en écoutant de la musique : C’est le début de la semaine 26 !

Et comme chaque début de semaine, on se sent responsable de la misère humaine, on reprend notre vie en main, loin de cette débauche du weekend que nous avons laissée derrière nous il y’a tout juste 48 heures. On essaye d’oublier que nous avons dansé nus devant une foule éberluée en baragouinant une espèce de chant Tyrolien qui devait vaguement parler de Bières et de Chips au Paprika (lorsque j’écrit « on », je ne parle pas de moi vous l’aurez compris mais de chacun et chacune d’entre vous. Il est évident que je ne connaisse pas un mot de Tyrolien et encore moins de chanson. Bref). Le début de semaine donc, pas de place aux recettes de cuisine farfelues, laissons place à la polémique de cet Article (qui aurait pu tomber comme sujet au bac de Philo de cette année) : Le flux d’informations généré par le Web nous rend-t-il meilleur ? 

01

Il est vrai que cette importante masse d’informations que nous recevons en pleine poire, tous les jours depuis que le Web est Web (un peu moins importante à son tout début il faut l’avouer), véhicule de la Violence, des actes sexuels ignobles, facilite les réseaux terroristes partout dans le monde grâce à sa rapidité de diffusion. Il est vrai aussi qu’un humain, quel qu’il soit, ne pourra jamais enregistrer (voire même comprendre) toutes ces informations à lui tout seul, regardez par exemple le nombre d’heure de vidéos stockées par Youtube : 6 milliards d’heures par mois soit un peu près 100 heures par minute.

Mais Internet (ou Köökel pour les Alsaciens) crée aussi des emplois, nous apporte une connaissance utile à notre évolution, notre mode de vie en société et notre soif de savoir.

Un de vos proches est en voyage en Thaïlande ? Prendre de ses nouvelles ne vous pose pas de problèmes. Vous devez envoyer un mail important rapidement mais vous êtes seul dans les transports en commun avec votre Smartphone ? Il n’y a pas de problèmes non plus, le mail arrivera en temps et en heure (suivant votre forfait bien-sûr… Hum…). Les horaires du prochain train en direction de Paris ? Etc…

Ça peut paraître cliché dit comme cela mais nous sommes encore loin d’exploiter ce « réseau » à son maximum.

02

Pourtant, cette technologie « sans fil » est intégrée par les générations les plus jeunes et votre Grande-Tante n’a plus besoin de déchiffrer un manuel de 400 pages (dont elle comprendrait la moitié) pour stocker son album favori de Sylvie Vartan et vous le faire écouter le Dimanche midi au repas de famille (oui, je vous ai dit le Web n’a pas que des bons côtés). Et plutôt que d’essayer de fuir ce monde plein de http://, de www, de Cloud, de mails qui ne sont jamais arrivés, je vous conseillerais tout simplement de l’accepter et surtout de vous y intéresser. Car cet échange de données entre vous et la Thaïlande, ces photos compromettantes de votre profil Facebook, en seront d’autant plus protégés si vous savez comment vous y prendre. Rassurez-vous, nul besoin d’une License de Technologie des Réseaux Auto-thermiques pour comprendre comment utiliser un internet adapté à votre mode de vie.

04

Car de toutes évidences, le Web ne cessera de grandir, de devenir plus performant, plus complexe. Imaginez-vous dans une jungle hostile avec une allumette et un canif (un Suisse de préférence) vous allez devoir apprendre petit à petit à vous confectionner un couchage pour le premier soir, une arme pour chasser le deuxième jour, etc… Et lorsque vous vous serez adapté à votre environnement, vous pourrez le dompter et jouer avec, mais vous saurez aussi que votre apprentissage ne sera jamais fini, qu’il y aura toujours plus à apprendre de cette jungle, même lorsque vous aurez retrouvé la civilisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *